fbpx

Les 10 questions fréquentes sur la Perle de Tahiti

Qu'est-ce que la culture de la Perle de Tahiti ?

La Perle de Tahiti est une perle qui est obtenue au moyen d’une opération de greffage effectuée par un technicien qualifié sur la « Pinctada Margaritafera » ou « Black Lipp Oyster » de Polynésie française.

Pourquoi Noire pour Perle Noire de Tahiti ?

La couleur de la perle est entièrement naturelle et est transmise par l’huître qui sécrète une nacre de couleur très sombre. Mais, même si le gris acier métallisé est la couleur la plus courante des perles «Noires», elles ont le plus souvent des reflets multicolores.

Existe-t-il des perles noires naturelles ?

Les perles noires naturelles (non cultivées) sont extrêmement rares, on en trouve dans environ une huître sur 10.000. Dans le but de préserver le vivier naturel de nacres, il est d’ailleurs illégal de faire de la plongée pour trouver une perle naturelle.

Combien de temps faut-il pour obtenir une perle noire ?

De la greffe à l’exploitation d’une perle de Tahiti, une période de 18 à 24 mois est nécessaire pour atteindre l’épaisseur souhaitée (0,8 mm et plus) de la nacre autour du nucleus.

Est-ce que la production des perles noires se fait uniquement à Tahiti ?

Les premières perles noires ont été produites en Polynésie Française dans le milieu des années 60, bien avant que toute autre île voisine ne s’y essaye. A l’heure actuelle, les îles Cook et Kiribati produisent environ 3% de l’offre mondiale.

Pourquoi les perles noires sont-elles plus larges que les perles blanches ?

L’huître qui produit la perle de Tahiti peut atteindre jusqu’à 12 pouces de diamètre. Par comparaison, la taille de l’huître « Akoya » qui produit des perles blanches est de 3 pouces. Il est donc possible d’implanter de plus gros nucléus dans la première. En outre, la durée de la culture d’une perle blanche n’est que d’environ 5 à 6 mois, contre 18 à 24 mois pour la perle noire.

Quels critères déterminent la valeur d'une perle noire ?

Les principaux critères sont : la taille, la forme, la qualité de la surface, le lustre et la couleur. Les perles les plus chères sont de couleurs rares, grandes, rondes, exempte d’imperfections de surface et très lustrées.

Quelle est la couleur la plus souhaitable ?

Il n’y a pas de couleur préférentielle, le choix de la couleur est une décision personnelle. Cependant, certaines couleurs rares semblent être très populaires. Parmi elles, se trouve la fameuse « Peacock » qui est une combinaison de violet, vert et aubergine.

Comment sont classées les perles noires en qualité de surface ?

Les perles noires sont classées pour la qualité de la surface (indépendamment de la forme et de la taille) à l’aide d’une échelle de A à D. Les perles de catégorie A auront de petites imperfections de surface limitée à moins de 10% de la surface totale ; une « catégorie B », moins d’un tiers ; une «catégorie C», moins des deux tiers et une « catégorie D » plus de deux tiers.